10 oiseaux aux couleurs tropicales en France métropolitaine

Du bleu, du rouge, du vert! On croit souvent que les oiseaux aux couleur exotiques ne sont réservés qu’aux pays lointains et sont hors de porté. C’est faux! La preuve avec cette liste de volatiles aux couleurs chatoyantes que nous pouvons observer sous nos latitudes… avec plus ou moins de facilité, je vous l’accorde. Pour chaque oiseau présenté, le lecteur pourra trouver une carte donnant les observations de l’espèce depuis les 30 derniers jours: la source de données est le site eBird. Le chant de chaque oiseau est fourni par Xeno Canto.

 

Le Guêpier d’Europe Merops apiaster

Le Guêpier d’Europe est un migrateur. Il rentre de ses quartiers d’hiver pour venir coloniser le sud de la France à partir d’Avril/Mai pour repartir en Septembre. Les bordures sablonneuses des rivières, les carrières, les éboulis sont des zones qu’il affectionne particulièrement: il niche dans des terriers qu’il creuse dans les parois friables. Il est assez fréquent de l’entendre avant de pouvoir le voir. Son chant est en effet très caractéristique.

 

Guêpier d'Europe
Guêpier d’Europe: Lac Skadar (Monténégro) – Août 2016

Observations du Guêpier d’Europe en France (30 derniers jours). Source: eBird.

 

Le Rollier d’Europe  Coracias garrulus

Encore un oiseau que vous ne pourrez voir nicher que sur le pourtour Méditerranéen. Le Rollier d’Europe est un visiteur d’été en France. Malgré un déclin global de la population en Europe, le nombre de nicheurs en France est en augmentation (500-600 couples en 1995, 800-1000 ces dernières années). Phénomène observé depuis quelques années maintenant, certains individus gagnent des régions situées au nord de leur zone de nidification pour faire le plein de nourriture avant d’entamer leur grand voyage vers l’Afrique subsaharienne. Ainsi, la période fin Août/début Septembre est propice à l’observation pour les départements situés sur la vallée du Rhône et en Midi Pyrénées.

source: Rollier ornithomedia

 

Rollier d'Europe
Rollier d’Europe: Sorbulak (Kazakhstan) Mai 2016

Observations du Rollier d’Europe en France (30 derniers jours). Source: eBird.

Le Loriot d’Europe Oriolus oriolus 

Le Loriot d’Europe, présent sur tout le territoire Français est un visiteur d’été. Malgré le jeune vif qu’arbore le mâle, il reste assez difficile à observer… caractéristique des oiseaux qui affectionnent les forêts de feuillus! Il est beaucoup plus facile de le repérer à son chant très flûté et caractéristique. Attention toutefois,  l’Étourneau Sansonnet est un grand imitateur: il est capable de reproduire le chant du Loriot à la perfection. Autre piège, le chant du Loriot porte très loin: l’entendre ne signifie pas  nécessairement que vous serez capable de le voir.

sources: Natureln , Wikipédia

 

Loriot d'Europe
Loriot d’Europe: Kushinagar (Inde) – Mars 2015

Observations du Loriot d’Europe en France (30 derniers jours). Source: eBird.

 

Le Martin-pêcheur d’Europe  Alcedo atthis

Sans doute un des oiseaux les plus faciles à observer dans cette liste. Présent toute l’année et sur tout le territoire, le Martin-pêcheur ne passe pas inaperçu. Il est cependant parfois difficile de le voir perché. On le remarque en général lorsqu’il effectue un passage furtif au dessus de l’eau: ce n’est pas pour rien qu’on le surnomme « flèche bleue ». Comme bien souvent, la meilleure des armes pour apprécier pleinement ses couleurs est la patience… Un petit conseil: essayez de repérer un de ses perchoirs, vous pouvez être sûr qu’il y reviendra.

 

Martin pêcheur d'Europe
Martin-pêcheur d’Europe: Parc des Chanteraines (France) – Septembre 2014

Observations du Martin-pêcheur d’Europe en France (30 derniers jours). Source = eBird

 

La Perruche à collier  Psittacula krameri

Si vous habitez Paris, Toulouse, Marseille, Nancy ou encore Roubaix, vous avez peut-être été surpris de voir un de ces oiseaux dont l’origine en France (et plus généralement en Europe) n’est pas naturelle. On estime que la population de Perruche à collier est passé de 1500 individus en 2011 à 5000 en 2016. Ces oiseaux originaires des zones tropicales d’Afrique et d’Asie se retrouvent souvent en cage dans nos maisons et appartements. Rendre sa liberté à un oiseau en cage est un acte symbolique mais les conséquences sont imprévisibles. Les populations Européennes de Perruche à collier, adapté au climat rigoureux de nos hivers ont ainsi proliférées et rentrent maintenant en compétition avec les espèces naturellement présentes.

source: Science et Avenir

 

Perruche à collier
Perruche à collier: Jardin botanique de Lucknow (Inde) – Mars 2015

Observations de la Perruche à collier en France (30 derniers jours). Source = eBird

 

Le Flamant rose Phoenicopterus roseus

Oiseau emblématique de la Camargue, le Flamant rose niche en colonies pouvant atteindre 200 000 couples. Vous n’en verrez pas autant sur les îlots de l’étang du Fangassier, mais on dénombre tout de même 10 000 couples chaque année. A noter qu’en Mai 2016, la colonie a été déserté en quelques jours, résultat probable de la visite d’un ou plusieurs renards roux. La nidification cette année là a donc été un échec, ce qui n’est pas préjudiciable pour la pérénnité de la colonie: la longévité du Flamant étant d’environ 30 ans, une colonie peut se perpétrer même en se reproduisant tous les deux ou trois ans.

source: Tour du Valat

 

Flamant rose
Flamant rose: Camargue (France) – Mai 2012

Observations du Flamant rose en France (30 derniers jours). Source: eBird

 

La Panure à moustache  Panurus biarmicus

De loin l’oiseau le plus discret et difficile à voir de cette liste, mais il faut avouer que les couleurs de la Panure à moustache valent le détour. Cet oiseau s’observe dans les roselières prés des étendues d’eau. Elle est présente en France toute l’année mais est tout de même sensible aux longues périodes de froid hivernales pendant lesquelles les populations peuvent subir de lourdes pertes.

 

 

Panure à moustache
Panure à moustache (source: ecobalade)

Observations de la Panure à moustache en France (30 derniers jours). Source: eBird

 

Le Héron pourpré  Ardea purpurea

Contrairement à son proche cousin le Héron cendré, le Héron pourpré est migrateur. Il rejoint la France au printemps pour nicher. Il se reproduit au bord des lacs et marécages pourvus de roselières étendues. Plus discret que le Héron cendré, il passe généralement plus de temps dans les roselières. Sa technique de chasse est simple et efficace: il peut rester immobile pendant des heures pour repérer sa proie dans l’eau avant de la transpercer avec son bec long et puissant. Une particularité: ses doigts sont plus longs que les autres hérons, ce qui lui permet de marcher sur la végétation flottante.

source: Oiseaux.net

 

 

Héron pourpré
Héron pourpré – Lac de Frouzins (France) – Mai 2013

Observations du Héron pourpré en France (30 derniers jours). source = eBird

 

La Nette rousse  Netta rufina

Un oiseau peu connu, et pourtant, le mâle en période nuptiale est splendide. La Nette rousse est de la taille du Canard colvert. Comme beaucoup d’espèces de canards, la femelle est plus terne, mais elle est reconnaissable grâce à son bec rouge vif. En France, cet oiseau est connu pour nicher uniquement en Camargue et dans la Dombes. L’Etang de Cacharel (en Camargue) accueille chaque hiver un grand nombre d’individus (environ 1500 individus observés fin Décembre 2014). Comportement notable: il peut parfois parasiter d’autres espèces de canards en pondant ses œufs dans leurs nids.

 

 

Nette rousse
Nette rousse: canal del Guadiamar (Espagne) – Mai 2017

Observations de la Nette rousse en France (30 derniers jours). source = eBird

Le Chardonneret élégant Carduelis carduelis

Cette liste ne serait pas complète sans le Chardonneret élégant: de loin l’oiseau le plus facile à observer de cette liste. Si vous habitez en zone rurale ou péri-urbaine, il vous suffira de poser quelques mangeoires (de préférence des graines de tournesol) et d’attendre patiemment sa venue. Malheureusement, comme bon nombre de passereaux, la population de Chardonnerets est en déclin. Parmi les causes principales, on peut noter l’utilisation de pesticides, la prolifération des chats, ou encore la chasse illégale notamment par la technique de la glu. Victime de ses couleurs flamboyantes, le Chardonneret se vend très facilement sous le manteau ou même sur Internet (voir l’article: un trafiquant vend des chardonnerets sur le Boncoin).

 

 

Chardonneret élégant
Chardonneret élégant: Cintegabelle (France) – Avril 2016

Observations du Chardonneret élégant en France (30 derniers jours). source = eBird

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *